Miklos
« Je donne mon avis non comme bon mais comme mien. » — Michel de Montaigne

This blog is © Miklos. Do not copy, download or mirror the site or portions thereof, or else your ISP will be blocked. 

12 mai 2018

Ma tarte aux pommes

Classé dans : Cuisine — Miklos @ 19:35

Tarte aux pommes. Cliquer pour agrandir.

Pour la pâte :
 
• 200 gr. de farine de blé bise type 80
• 100 gr. de beurre salé (voire : aux cristaux de sel de mer de Noirmoutier)
• 50 ml. d’eau
• 1 jaune d’œuf.
 
Pour la garniture :
 
• 3 pommes Golden
• 3 œufs
• 20 cl. de crème fraiche
• 1 pincée de cannelle
• vanille (liquide ou en poudre)
 
Éventuellement :
 
• amandes en poudre
• cacao Van Houten
• liqueur au choix.

Laisser ramollir le beurre à température ambiante (par exemple en le sortant la veille du frigo). Mélanger rapidement la farine (par exemple dans un robot), le beurre et l’eau jusqu’à ce que la pâte se mette en boule. Laisser reposer 2 heures.

Préchauffer le four à 210°.

Beurrer un moule à tarte de 26 cm. Y étaler la pâte. On peut en recouvrir le fond avec des amandes en poudre et d’une couche de cacao en poudre. En badigeoner le bord avec le jaune d’œ délayé avec un peu d’eau.

Éplucher les pommes et les débiter en fines tranches. Les disposer sur la tarte de façon à ce qu’elles se chevauchent de 50 % environ.

Battre rapidement les œufs, le sucre, la crème fraiche, la cannelle et la vanille. Rajouter éventuellement un peu de liqueur.

Recouvrir les pommes avec le mélange en s’assurant qu’il pénètre partout.

Enfourner la tarte pour 40 minutes en surveillant qu’elle ne brûle pas. Au bout de 30 minutes, on peut éventuellement éparpiller du sucre (canne, pour ma part) sur la tarte et finir la cuisson.

1 mai 2018

My ratatouille

Classé dans : Cuisine — Miklos @ 14:45

Ratatouille ingredients (oops, forgot the garlic). Click to enlarge.

• 3 medium sized eggplants (aubergines)
• 3 zucchinis (courgettes)
• 3 bell peppers (different colors if available)
• 3 large tomatoes
• 1 large onion
• 3 garlic cloves
• 3 tablespoons of
herbes de Provence
• 3 teaspoons of salt
• 1 teaspoon of ground pepper
• 100 ml (or so) olive oil

Heat the oil in a deep and thick pan.

Peel, then slice the onion. Peel then chop the garlic. When the oil is warm, add onion, garlic, salt, pepper and herbs to the pan. Cover and lower the heat.

Chop into cubes one eggplant (after having cut its stem), one zucchini (after having cut the stem), one bell pepper emptied of its seeds and one tomato. When done, add them to the pan, mix well, and cover again. Repeat twice for the remaining vegetables.

Let cook for 35 minutes or so. Check regularly (it shouldn’t be overcooked, look at the eggplant pieces) and carefully mix the vegetables.

After having added the first vegetables to the pan . Click to enlarge.

4 novembre 2016

Si nos cœurs sont faits l’un pour l’autre, ou, Recette musicale pour une collation du soir

Classé dans : Cuisine, Musique — Miklos @ 18:25


Recette en musique des meringues. Cliquer pour agrandir.

Faire la cuisine au jour le jour est, on le sait, une tâche ennuyeuse (du moins pour certains d’entre nous), risquée (un soufflé qui retombe, par exemple) et ingrate (sans parler de la vaisselle qu’il faut se taper) à défaut d’éventuels compliments des palais auxquels elle cherche à plaire.

Dans le but de fournir un peu de distraction aux dames « de vrai et bon caractère » (quel sexisme !) alors qu’elles « enseignent à faire des ragoûts et sauces à quelques-uns de leurs sujets subalternes », J. Lebas publie en 1788 (il y avait encore des sujets subalternes, à l’époque) un joli petit ouvrage, Festin joyeux, ou, La Cuisine en musique, en vers libres, « qui pourra leur servir d’amusement et de récréation » pendant que les dits sujets subalternes peineront à la tâche, on suppose.

Parmi ces appétissantes recettes (on vous recommande les Œufs à l’italienne entre autres), on a choisi celle des meringues, à exécuter sur l’air Si nos cœurs sont faits. En ce qui concerne la dite chanson, on en a retrouvé les paroles, et on se demande si Lebas a choisi d’assortir cet air à la confection de ce dessert du fait de l’étymologie du mot meringue, « collation du soir » : l’homme qui chante ce menuet à la belle Iris semble avoir quelques arrière-pensées concernant sa collation du soir…


Paroles de Si nos cœurs sont faits.
Source : Nouveau recueil de chansons choisies, t. 4. La Haye, 1732.
Cliquer pour agrandir.

24 septembre 2015

Brève conclusion d’un dialogue intercommunautaire allant droit aux tripes

Classé dans : Cuisine, Langue — Miklos @ 11:16


Ce n’est pas qu’une question de longueur.

Le juif ashkenaze (en yiddish) : …

Le juif sépharade (en judéo-espagnol) : …

Le juif ashkenaze : A kish!Translittération de א קיש , Bisou.

Le juif sépharade : Ke?Ou ¿Que? en espagnol, Quoi ?


Et une recette…

9 septembre 2015

Life in Hell : The Last Supper

Classé dans : Actualité, Cuisine, Photographie — Miklos @ 10:08


De g. à dr. Primus von Quack, Huascar, Hrundi V. Bakshi, Jeff et Akbar.
Cliquer pour agrandir.

La veille du Grand Saut Vers l’Empire du Milieu de Hrundi V. Bakshi, son hôte Akbar décide de réunir leurs familiers autour des petits plats préférés du futur voyageur.

C’est ainsi que Primus von Quack – qui a succédé à Hrundi dans l’autre chambre –, Huascar – qui l’a précédé dans la première – et Jeff se joignent à eux ce soir-là pour arroser ça avec – comment en serait-il autrement – le vin favori de Hrundi, le Porto. À chacun ses goûts, marmonne Akbar in peto, tout en s’assurant que les verres des autres soient bien remplis.

Après avoir copieusement trinqué, ils passent aux choses sérieuses. Au menu : boules de falafel (pas le libanais, l’autre) dans une pita garnie de houmous, de légumes cuits – Hrundi ne les aime pas crus –, et tant qu’à faire aussi de guacamole. Pour dessert, glaces (Häagen Dazs et Ben & Jerry’s, nombreux parfums au choix) et – autre préférence avérée du héros de la soirée – macarons parisiens de chez De Neuville, à la coque croustillante, pure amande, et fondants à l’intérieur (et, comme l’écrit le site du chocolatier avec quelques fautes de grammaire qu’Akbar se garde bien de corriger, « digne représentants du savoir-faire gastronomique français, centrée sur les incontournables de l’univers chocolatier : ganache, praliné et fruits secs (pistaches), complétée des incontournables recettes aux fruits, élaborée par un chef pâtissier »).

Plus tard, Primus, Huascar et Hrundi enfourcheront des Vélibs pour aller faire des selfies devant la pyramide du Louvre rayonnante en pleine nuit. À chacun ses goûts, marmonne Akbar in peto en se pelo­tonnant sous sa couette.


De bas en haut: boules de falafel, riz et ratatouille, guacamole,
houmous, champignons de Paris.

Jeff et Akbar sont les personnages d’une série de bandes dessinées de Matt Groening, qui est aussi le père de la fameuse – et infâme – famille Simpson.

The Blog of Miklos • Le blog de Miklos