Miklos
« Je donne mon avis non comme bon mais comme mien. » — Michel de Montaigne

This blog is © Miklos. Do not copy, download or mirror the site or portions thereof, or else your ISP will be blocked. 

3 janvier 2017

Les raccourcis du Figaro

Classé dans : Langue, Médias — Miklos @ 1:35


Voyage inaugural du Titanic, avril 1912 (source). Cliquer pour agrandir.

Dans un article au titre fulminant fulgurant – « Titanic : nouvelle thèse enflammée sur son naufrage » –, le Gorafi Figaro nous dépoile dévoile qu’un incentive incendie survenu quelques jours plus tôt aurait têté été à l’origine de la catastome catastrophe.

L’article continue par un raccourci saisissant :

En d’autres thermes termes, c’est la collusion entre le président de la compagnie et l’équipage et non la collision entre le paquebot et l’iceberg qui en est responsif responsable.

11 décembre 2016

Qu’ont André Comte-Sponville et Guy Bedos en commun ?

Classé dans : Littérature, Médias, Philosophie — Miklos @ 17:47


« Il m’arrive de m’abriter derrière l’humour pour supporter des choses qui pourraient me faire mal. Vous savez, je suis très fidèle à une phrase du philosophe Kirkegaard qui avait écrit “L’humour est la politesse du désespoir”. » (Guy Bedos)

Dans un article de Philomag du 2/10/2013, l’un écrivait : « L’humour, disait Boris Vian, est la politesse du désespoir. » L’autre attribuait aujourd’hui même, sur France 2 lors du « 13h15 Le Dimanche, Les humoristes politiques », cette citation à Søren Kirkegaard, d’un air doctement profond (cf. copie d’écran ci-dessus).

Soit dit en passant, on peut comprendre leurs choix respectifs : pour le premier, on l’imagine mal sur la 2e marche du podium des philosophes, et pour le second, rien de plus valorisant que de citer le philosophe de la vérité de l’existence individuelle et de la subjectivité. La classe, quoi. Surtout dit avec un tel sérieux.

Et justement, même en français (à vrai dire je ne comprends pas le danois, moi ; Bedos peut-être oui), ça me semblait un peu, comment dire, idée reçue ? « Cherchez et vous trouverez », a dit Jacques Lacan (qui cherchait dans les profondeurs), pardon, non, Irène Joliot-Curie (première sous-secrétaire d’État chargée de la recherche), zut, non plus, ah, c’est celui, là, qu’avait qu’un cheveu sur sa tête.

J’ai donc cherché et ai trouvé cet article de Jérôme Garcin, qui dit de Dominique Noguez, « excellent écrivain, qui tient à la fois de l’égyptologue et du détective privé » et auteur de La Véritable origine des plus beaux aphorismes (Payot) :

Il rend, par exemple, à Chris Marker, cette magistrale définition de l’humour : « la politesse du désespoir », que d’aucuns attribuaient à Hugo, Wilde, Duhamel, Vian, Valéry, voire Churchill. L’enquête d’authen­ticité menée par l’inspecteur Noguez fait six pages, elles sont dignes d’un mini-polar.

Et maintenant, attribuée à Kirkegaard aussi, grâce à Bedos. Mais comme le disait si justement celui-qu’a-qu’un-ch’veu, « Il faut rendre à César ce qui est à César », ce que nous illustrerons ainsi :


César : Compression Renault

5 novembre 2016

Les vertus de l’éducation française, ou, Si toutes les pubs du monde voulaient s’donner la main…

Classé dans : Médias — Miklos @ 13:31


Cliquer pour agrandir.

Il est de plus en plus commun de trouver, en général sur des sites de presse en ligne, des « contenus sponsorisés par … » (on ne va pas leur faire encore plus de pub en citant leur nom), consistant en images racoleuses vous incitant à cliquer dessus (tout bénéf pour les dits canards) et aller sur un site commercial.

Cela fait déjà un certain temps que l’on remarque que la photo de David Pujadas y figure en bonne compagnie (souvent très décolletée voire déshabillée, ou alors, gore, genre les 10 photos de l’évolution du visage de vous-savez-qui) ornant une publicité pour un plan d’épargne mirobolant. On savait que certaines stars – il en est une, en son genre – posaient pour la pub pour se faire du blé, mais Pujadas dans ce contexte ? Curieux. On est donc allé voir la page en question.

Celle-ci annonce en grand avec majuscules À Tous Les Mots, à l’instar la presse people : « BUZZ : Les Banques Françaises Cachent la Vérité aux Français ! Vous Pourriez Placer votre Argent à 8% » et illustre son propos vantant les mérites de ce plan d’une copie d’écran de France 2, où l’on voit de profil un présentateur (est-ce Pujadas ? difficile à dire). On n’a pas eu le courage de lire le texte, mais notre attention a été attirée par les deux (seuls) commentaires publiés le jour même de la mise en ligne apparente de ce texte :


Cliquer pour agrandir.

Un garçon une fille (n’y voyez aucune allusion à l’émission people du même nom), des djeuns, c’est bien équilibré, ça parle à tous.

On était curieux de savoir qui étaient Damien et Julie. Surprise ! (En est-ce vraiment une, je vous le demande). On les retrouve commentant une ribambelle d’autres sites promouvant des plans tout aussi mirobolants de vérités cachées aux Français, toujours avec majuscules et parfois agrémentées de coquilles, telle celle-ci : « BUZZ : Les Compagnies d’Éléctricité Cachent la Vérité aux Français. 30% d’Économie par Mois sur votre Éléctricité ! », provenant cette fois, jure le texte, d’un reportage sur TF1, que notre gentil couple commente ainsi (sans faire de mauvais esprit, on remarquera qu’ils ne font pas preuve d’imagination) :


Cliquer pour agrandir.

À notre admirative surprise, il s’avère qu’ils figurent aussi dans des « reportages » en d’autres langues, où ils utilisent des pseudonymes pour cacher modestement leurs multiples talents linguistiques : en anglais (Julie y devient Kim Lee et Damien Axel Schmidt, le dit Axel figurant en termes quasi identiques dans ses commentaires pour deux pubs de produits différents), en italien pour Julie et Damien restés Kim et Axel, en allemand, où Julie devient Erin Protz et Damien se transforme en Daniel Feldt, en néerlandais (Kim Vandevelde et Axel Bos), voire en arabe (là on n’y trave que dalle, au secours, Jeff !) et ainsi de suite (les fans retrouveront Damien et Julie en cliquant – évidemment – sur leurs noms).


Cliquer pour agrandir.

On ne peut que rester admiratif devant nos jeunes héros allant de pays à pays pour tester pour nous cette manne de produits aux vertus incomparables et aux prix planchers, et, plus généralement, devant l’éducation française qui a su produire de tels polyglottes. Quant à moi, je n’ai jamais aimé la pub.

Post scriptum : la société qui « sponsorise » ce type de contenus dans les pages de la presse en ligne nous jure que (on a remplacé son nom par XYZ) :

Chaque fois que vous voyez une recommandation XYZ, vous pouvez être sûr que vous serez dirigé vers un contenu de qualité. Les liens XYZ ne vous amèneront jamais vers des publicités ; soyez assuré qu’en cliquant sur l’un de nos liens (« nous recom­mandons » ou « ailleurs sur le web »), vous accèderez à d’excellents contenus.

On a bien rigolé !

3 octobre 2015

Cruelle ironie de l’actualité

Classé dans : Actualité, Médias, Politique — Miklos @ 9:41


Les trois premiers items du courrier À la une du Monde du 3 octobre.
Cliquer pour agrandir.

2 septembre 2015

Le Figaro nous révèle un changement imprévu à la tête du gouvernement

Classé dans : Actualité, Médias — Miklos @ 7:29


Le Figaro, 2/9/2015. Cliquer pour agrandir.

The Blog of Miklos • Le blog de Miklos