Miklos
« Je donne mon avis non comme bon mais comme mien. » — Michel de Montaigne

This blog is © Miklos. Do not copy, download or mirror the site or portions thereof, or else your ISP will be blocked. 

22 septembre 2018

Un notoirement É(cœ)urant Z(ozo), ou, Changer de (pré)nom

Classé dans : Actualité, Racisme, Société — Miklos @ 10:45

Les noms que François Morel a égrainés dans sa magnifique réponse à Éric Zemmour sur France Inter. Cliquer pour agrandir.

Il est vraiment banalement stupide de voir Éric Zemmour s’en prendre à des prénoms « à consonance étrangère », alors que chez lui, c’est le nom de famille qui ne sonne pas très français (et pour cause, il provient de l’arabe).

Si un prénom – dont le choix est souvent dû à un effet de mode (tiens, Z. ne s’en prend pas aux Bryan, Kevin, Dylan et autres imports de séries télévisées étrangères, voire à Sadi Carnotl’un de nos présidents de la république, dont le prénom était arabe…) – ne qualifie qu’un individu, un nom identifie – en théorie – toute une lignée et l’ancre souvent dans ses origines, proches ou lointaines. On peut changer de nom, surtout quand il s’agit de le franciser : il faut lire à ce propos le bel ouvrage Changer de nom de Nicole Lapierre (Persée, 1995).

Quant à Zemmour, eh bien, qu’il fasse ce qu’il prêche (quoique certains prêcheurs de nombreuses Églises de par le monde ne sont pas vraiment un exemple à suivre) et même plutôt deux fois qu’une : qu’il le change d’abord (par exemple) en « Durand », puis en « Dupont ». Comme ça, quand il s’appellera finalement Éric Dupont, et qu’on lui demandera, « Avec un faciès comme le vôtre, comment vous appeliez-vous avant, hein ? », il pourra répondre fièrement : « Éric Durand, bialtaakid ! »

19 février 2018

Wikipedia, we want the facts, just the (true) facts

Classé dans : Cinéma, vidéo, Musique, Politique, Racisme, Sciences, techniques — Miklos @ 16:27

How some of the Wikipedias introduce Harry Belafonte Jr.
Click to enlarge.

Harry Belafonte, who will turn 91 on March 1st, is not only a singer and an actor, but a courageous civil rights and peace activist (as was his mentor the great Paul Robeson). It is interesting to see that not all the Wikipedias mention this last but not least facet.

It is also interesting to see how they don’t agree on the versions of his full current name (with or without the Jr.?, or maybe with juunior?) or on his birthname (Bellanfanti, Belafonete, Belafonte…). Devrait-on s’en étonner…

6 octobre 2012

Copé défend la boulangerie-pâtisserie française et fout le ramdam à droite

Classé dans : Actualité, Cuisine, Médias, Politique, Racisme, Religion — Miklos @ 15:01

Tous les médias rapportent avec délec­tation les déclarations de ce valeureux pourfendeur décom­plexé du racisme anti-blanc. Ce fils d’immigrés ayant échappé aux rafles (ses parents ont pu constater à quoi on s’expose quand on est étranger) et devenu plus français que français de souche est parti en campagne monté sur son grand cheval (blanc) pour défendre le droit des petits blancs à manger leur pain au chocolat (et inci­demment dans le but décrocher la nomination à la tête de son parti en raflant s’attirant des voix à la droite de la droite).

On est tout de même étonné : la couleur de cette pâtisserie n’est pas franchement bleu-blanc-rouge. En d’autres temps il aurait pu même parler de tête-de-nègre : les petits Français adoraient en manger et certains de leurs parents en bouffer, du nègre ; Y’a bon, Banania. Pourquoi n’a-t-il pas choisi de promouvoir plutôt une religieuse ou un pet-de-nonne ?

Quant à la cause de ces agressions à l’encontre de fils de mères de (bonne) famille françaises – il faut être compatriote pour être défendu par ce … patriote – à la sortie de collèges, ce serait le Ramadan. Or cette année cette fête a débuté le 20 juillet pour se terminer le 19 août, au beau milieu des grandes vacances. Qui sont donc ces élèves ? Des clandestins ? Immigrés, même ? Dieu préserve !

19 avril 2012

Nous…

Classé dans : Actualité, Médias, Politique, Racisme, Société — Miklos @ 18:47

«Nous sommes chez nous. Nous sommes chez nous, nous les Français et les Françaises, métèques venus des quatre coins du monde pour faire France. Nous les immigrés qui travaillons sur les chantiers nous cassant le dos pour ériger des bâtiments, nous sommes chez nous, nous les Bretons, les Corses, les Occitans. Nous les Polaques, les Portos, les Ritals et les Espingouins. Nous les youpins, les nègres, les bougnoules, et nous, les Norvégiennes ménopausées. » — Eva Joly.

6 mars 2012

Le candidat Sarkozy aurait-il changé sa position à propos du mariage de couples homosexuels ?

Classé dans : Actualité, Médias, Politique, Racisme, Société — Miklos @ 23:58

Invité de l’émission Des paroles et des actes de France 2, ce candidat (on sait à quoi) s’est vu interrogé entre autres sur l’impression que donnait au grand public sa fréquentation ostentatoire de personnes particulièrement riches ; il a répondu en invoquant l’amitié qui avait lié François Mitterrand à Yves Bergé.

Il a fallu quelques instants au journaliste pour lui demander (avec des pincettes, vu l’agressivité et la tension dès le début de l’émission) s’il ne voulait pas parler de Pierre Bergé, ce qu’il a confirmé.

Ce lapsus n’indiquerait-il pas qu’il aurait reconnu, au moins incon­sciemment, le mariage de Pierre Bergé avec son compagnon Yves Saint-Laurent (qui aurait pris le nom de son époux, comme c’est encore parfois le cas dans les mariages de couples hétérosexuels encore attachés à des traditions ancestrales) s’il avait eu lieu maintenant ?

On peut toujours rêver. Bien au contraire : ce mariage – et même sa version édulcorée, le contrat d’union civile qu’il avait promis de faire adopter avant fin 2007 – n’est pas très casher pour lui. Oups, ça m’a échappé. Mais vous, Françaises, Français qui me lisez, vous me comprenez : cette histoire de viande (je ne parle pas des couples homos) est le « premier sujet de préoccupation des Français ». C’est même lui qui l’a dit.

Et voilà que son premier ministre (pas celui du candidat, mais celui du Président) renchérit en parlant de « traditions ancestrales qui ne correspondent plus à grand-chose ».

Parlait-il, lui, de l’institution même du mariage ? Ou peut-être de la langue française ? Ou, pour remonter un peu plus loin, à la Grèce antique, de la démocratie ? Que nenni.

Or si ces déclarations – auxquelles se rajoute celle de Guéant – visent à attirer un électorat encore plus à droite (pour autant qu’il reste encore une distance quelconque entre les uns et les autres), en s’en prenant aux traditions comme le ferait une vulgaire gauche révolutionnaire voire anarchiste, ils risquent l’effet contraire : le renforcement de cette extrême droite sans qu’elle ait à parler aussi explicitement de sujets… délicats.

Quoi qu’il en soit, on n’est finalement pas si étonné de les voir exprimer encore plus clairement ainsi ce qu’ils pensent profondément de certains de nos concitoyens qu’ils considèrent comme des minorités qu’il faut distinguer et repousser au lieu de les intégrer en respectant leurs traditions et leurs identités. La pluralité n’est pas vraiment à l’ordre du futur radieux qu’ils projettent de mettre en place, s’ils conservent le pouvoir.

The Blog of Miklos • Le blog de Miklos