Miklos
« Je donne mon avis non comme bon mais comme mien. » — Michel de Montaigne

This blog is © Miklos. Do not copy, download or mirror the site or portions thereof, or else your ISP will be blocked. 

7 novembre 2020

Apéro virtuel II.6 – samedi 7 novembre 2020

Classé dans : Actualité, Arts et beaux-arts — Miklos @ 23:59

Le choléra en France. Paris : mesures de désinfection prises à la gare de Lyon,
à l’égard des voyageurs arrivant de Toulon et de Marseille.
Cliquer pour agrandir.

Amusante coïncidence, l’apéro d’hier étant passé par la Gare du Nord, Michel commence par une brève visite de la gare de Lyon, avec, en arrière-plan, une gravure de 1884 illustrant les mesures de désinfection qui y avaient été prises à l’égard des voyageurs arrivant de Toulon et de Marseille (ce que ne fait pas la SNCF de nos jours…), suivie d’un album en ligne de photos qu’il y avait prises – et notamment du Train Bleu – en 2014, lors des Journées du patrimoine, avec pour finir une photo du repas que François lui y avait offert pour son anniversaire en 2019.

Après une discussion de « la situation » et de la complexité des décisions que doivent prendre les uns et les autres, Françoise (C.) fait visiter l’église Santa Maria presso San Satiro (cf. ses photos) qui a la particularité de n’avoir quasiment pas de chœur (du fait d’une rue qui passe derrière l’église et qu’il fallait préserver), remplacé par une peinture en trompe-l’œil derrière l’autel qui donne l’illusion de profondeur.

Ensuite, Jean-Philippe parle de Civilizations de Laurent Binet1, qui, malgré l’orthographe plutôt anglaise de son titre, est bien écrit en français, livre dont il a déjà lu trois des quatre parties. Il s’agit d’une uchronie, selon laquelle ce seraient les Vikings qui seraient arrivés, bien avant Colomb, aux Amériques; que Colomb et les siens y disparaissent, et que c’est Atahualpa l’Inca qui débarque avec son entourage, au Portugal… L’auteur veut-il, demande Jean-Philippe, faire ressentir aux Occidentaux leur responsabilité d’avoir assujetti, colonisé, perverti, et doivent donc rendre ce qu’ils y ont pris (pour leurs musées, par exemple) ? Une longue discussion s’ensuit, dans laquelle Michel questionne (sans avoir une opinion tranchée) les recherches scientifiques (archéologiques, médicales, culturelles, etc.) qui ne respectent évidemment pas les valeurs des cultures passées ou présentes (par exemple avec l’exhumation de morts, leur transport ailleurs, et tout ce qui en découle). Questionnement sur le savoir, ses valeurs, son utilité (et pour qui)…

Sur ce, on termine l’apéro pour aller voir si les États-Unis continuent ou non à se Trumper.

Et pour demain : comme précédemment, nombre de sujets ont été proposés – un instituteur (ou institutrice) qui a changé votre vie, une expérience en tant qu’enseignant(e), une œuvre musicale qui vous a marqué, une visite de là où l’on se trouve actuellement (ou de tout autre endroit), et, bien entendu, chacun est libre de choisir un autre sujet. Il faut penser à avoir beaucoup à dire, parce qu’on n’aura pas l’occasion de remplir les vides en parlant encore une fois de la bataille Trump-Biden…

___________

1 Après l’apéro, en effectuant quelques recherches, j’ai trouvé cette intéressante critique du roman de Binet.

Bookmark and Share

Pas de commentaire »

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article. TrackBack URI

Laisser un commentaire

XHTML: Vous pouvez utiliser ces balises : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

The Blog of Miklos • Le blog de Miklos