Miklos
« Je donne mon avis non comme bon mais comme mien. » — Michel de Montaigne

This blog is © Miklos. Do not copy, download or mirror the site or portions thereof, or else your ISP will be blocked. 

16 mai 2011

Une brève histoire du tourne-page de musique en brevets, en images et en films documentaires

Classé dans : Histoire, Musique, Sciences, techniques — Miklos @ 19:22


Victor Borge (US)


Sonate pour tourne-page et piano


Concerto pour tourne-page

Enfin ! Le grand cerveau du scientifique distingué donne au monde un simple tourne feuillet de musique automatique.

Appuyez le pied gauche (A) sur la pédale (B), ce qui abaissera la poignée (C) sur la pompe à air (D). La pression de l’air active le sifflet (E). Le poisson doré (F) croit que c’est l’heure du repas et commence à manger le ver (G). La tension sur l’élastique (H) dégage la clenche (I), en conséquence de quoi la planchette (J) s’abaisse, laissant le poids (K) sans support. Il est normal que le porte-chapeau (L) se détende soudainement, et le gant de boxe (M) frappe le punching ball (N) que perce un poinçon (O). L’air qui s’en échappe frappe une voile (P) fixée à la page de musique (Q), qui tourne délicatement et révèle le jaillissement suivant de musique aigre ou douce.

Rube Goldberg (US), 1980


Tourne-page à musique activé par le genou (US), 1932


Tourne-page à pédale (US), 1923.


Joseph de Boodt (France), 1864


Tourne-page à musique magnétique, Druce et Co. (US), 1854


Alexandre-Parfait-Fortuné Lépine (France), 1853


Ramsay (Royaume Uni), 1834


Miklos.

Bookmark and Share

Pas de commentaire »

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article. TrackBack URI

Laisser un commentaire

XHTML: Vous pouvez utiliser ces balises : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

The Blog of Miklos • Le blog de Miklos