Miklos
« Je donne mon avis non comme bon mais comme mien. » — Michel de Montaigne

This blog is © Miklos. Do not copy, download or mirror the site or portions thereof, or else your ISP will be blocked. 

10 mars 2005

Ballade du temps jadis

Classé dans : Littérature — Miklos @ 7:58

Que sont mes amis devenus
Que j’avais de si près tenus
Et tant aimés
Ils ont été trop clairsemés
Je crois le vent les a ôtés
L’amour est morte
Ce sont amis que vent me porte
Et il ventait devant ma porte
Les emporta
 
Avec le temps qu’arbre défeuille
Quand il ne reste en branche feuille
Qui n’aille à terre
Avec pauvreté qui m’atterre
Qui de partout me fait la guerre
Au temps d’hiver
Ne convient pas que vous raconte
Comment je me suis mis à honte
En quelle manière
 
Que sont mes amis devenus
Que j’avais de si près tenus
Et tant aimés
Ils ont été trop clairsemés
Je crois le vent les a ôtés
L’amour est morte
Le mal ne sait pas seul venir
Tout ce qui m’était à venir
M’est avenu
 
Pauvre sens et pauvre mémoire
M’a Dieu donné, le roi de gloire
Et pauvre rente
Et droit au cul quand bise vente
Le vent me vient, le vent m’évente
L’amour est morte
Ce sont amis que vent emporte
Et il ventait devant ma porte
Les emporta

Rutebeuf (1230-1285)

Bookmark and Share

7 commentaires »

  1. coché

    Commentaire par Snoop le dogue allemand ou le lévrier — 10 mars 2005 @ 9:19

  2. Chébô.

    Commentaire par jeuneparisien1978 — 10 mars 2005 @ 9:25

  3. Beau, et triste, oui.

    Commentaire par hugoindigo — 10 mars 2005 @ 21:39

  4. Et très bien chanté par le jeune Léo Ferré.

    Commentaire par hugoindigo — 10 mars 2005 @ 21:40

  5. Voui.

    (Mais je connaissais ce poème sous le nom de "Complainte de Rutebeuf", dont il est un court extrait. La ballade du temps jadis, ou plutôt "Balade des dames du temps jadis", fut chantée par Brassens ("Dîtes-moi où, n’en quel pays/Est Flora la belle Romaine,/…) est est de Villon.)

    Commentaire par kliban — 12 mars 2005 @ 12:21

  6. Oui, j’ai intentionnellement utilisé ce titre comme titre de l’article[1], et pas du poème (que j’aurais alors mis en italiques). D’ailleurs, ce poème n’a pas de titre ("complainte de Rutebeuf" est une invention récente).

    J’ai aussi choisi de ne pas le mettre ici dans sa langue d’origine, il aurait été bien moins facile à lire.

    [1] En hommage évidemment à Villon, dont je connais presque toute l’oeuvre (sauf les poèmes homosexuels). Si clin d’oeil il y a, c’est à la Ballade des Seigneurs du temps jadis ("Où est Claquin, le bon Breton ?"…) plutôt qu’aux Belles dames (que Jean Vilar dit ici: http://...). D’ailleurs, même j’aime beaucoup Brassens, je préfère Villon dit que chanté.

    Commentaire par miklos — 12 mars 2005 @ 12:55

  7. Autre très beau passage de la Complainte:

    Li mal ne sevent seul venir :
    Tout ce m’estoit a avenir
    S’ est avenu.
    Que j’avoie si près tenu
    Et tant amé ?
    Je cuit qu’ils sont trop cler semé :
    Il ne furent pas bien femé ,
    Si sont failli .
    Itel ami m’ont mal bailli ,
    Qu’onques tant com Diex m’assailli
    En maint costé,
    N’en vi un seul en mon osté :
    Je cuit li vens les m’a osté
    L’amor est morte :
    Ce sont ami que vens emporte ,
    Et il ventoit devant ma porte,
    Et il ventoit devant ma porte :
    Ses emporta.

    Et en français moderne :

    Les maux ne savent venir isolément :
    Il fallait que tout cela m’arrivât,
    Et c’ert arrivé.
    Que sont devenus mes amis,
    Avec qui j’étais si intime
    Et que j’avais tant aimés ?
    Je crois qu’ils sont trop clairsemés :
    Ils ne furent pas bien fumés,
    Alors ils m’ont fait défaut.
    Ces amis-là m’ont mal traité,
    Car jamais, tant que Dieu m’affligea
    En maintes manières,
    Je n’en vis un seul en ma demeure.
    Je crois que le vent me les a enlevés.
    L’amitié est morte :
    Ce sont amis que vent emporte,
    Et il ventait devant ma porte :
    Aussi [le vent] les emporta.

    Commentaire par miklos — 12 mars 2005 @ 13:05

Flux RSS des commentaires de cet article. TrackBack URI

Laisser un commentaire

XHTML: Vous pouvez utiliser ces balises : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

The Blog of Miklos • Le blog de Miklos