Miklos
« Je donne mon avis non comme bon mais comme mien. » — Michel de Montaigne

This blog is © Miklos. Do not copy, download or mirror the site or portions thereof, or else your ISP will be blocked. 

24 mars 2005

Le Chameau et les bâtons flottants

Classé dans : Littérature, Nature — Miklos @ 1:40

Le premier qui vit un chameau
S’enfuit à cet objet nouveau ;
Le second approcha ; le troisième osa faire
Un licou pour le dromadaire.
L’accoutumance ainsi nous rend tout familier :
Ce qui nous paraissait terrible et singulier

S’apprivoise avec notre vue
Quand ce vient à la continue.
Et puisque nous voici tombés sur ce sujet,
On avait mis des gens au guet,
Qui voyant sur les eaux de loin certain objet,
Ne purent s’empêcher de dire
Que c’était un puissant navire.
Quelques moments après, l’objet devint brûlot,
Et puis nacelle, et puis ballot,
Enfin bâtons flottants sur l’onde.
J’en sais beaucoup de par le monde
À qui ceci conviendrait bien :
De loin, c’est quelque chose; et de près, ce n’est rien.

Jean de La Fontaine

Bookmark and Share

Pas de commentaire »

  1. A nouveau un problème sur celui-ci : cliquer dessus ouvre "Espérer" – très beau texte, au demeurant.

    Commentaire par kliban — 24 mars 2005 @ 22:48

  2. C’est réglé, merci de l’avoir signalé.
    Quant au texte, le livre dont il est tiré est simplement magnifique, comme bien des choses essentielles que Steiner écrit.

    Commentaire par miklos — 24 mars 2005 @ 22:58

Flux RSS des commentaires de cet article. TrackBack URI

Laisser un commentaire

XHTML: Vous pouvez utiliser ces balises : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

The Blog of Miklos • Le blog de Miklos