Miklos
« Je donne mon avis non comme bon mais comme mien. » — Michel de Montaigne

This blog is © Miklos. Do not copy, download or mirror the site or portions thereof, or else your ISP will be blocked. 

16 novembre 2008

Jérusalem

Classé dans : Lieux, Photographie — Miklos @ 20:16

«La ville, telle qu’Adrien l’a fait rebâtir & telle qu’elle est aujourd’hui, est entourée d’un mur élevé auquel Constantin, Héraclius & Soliman, ont donné plus de solidité ; elle a à peu près la même position, mais non la même étendue. Adrien mit hors de son enceinte une partie du mont Sion & une partie du mont Bézéta, & il enferma dans ses murs le mont du Calvaire & une partie de la colline de Gore ; de manière qu’en diminuant sa longueur, il conserva sa largeur, & lui donna une forme carrée.

Six portes donnent l’entrée dans cette ville : la première, qui est au levant sur le mont Moria, s’appelle la porte de saint Etienne ; la seconde, qui est au couchant & sur une partie du mont Bézéta, est celle de Rama, & conduit à Bethléhem ; la troisieme, qui est au septentrion, & sur le mont Acra, est celle de Damas ; la quatrieme, qui est au midi, se nomme la Porte du mont Sion ; celle qui porte le nom d’Or, est au levant ; aujourd’hui elle est murée. Il y a encore deux portes moins fréquentées, qui sont les portes de Sterquiline & d’Hérodes ; & enfin deux autres qui sont dans l’intérieur de la ville, qu’on appelle la porte Judicielle & la porte de Fer, qui sont fermées. (…)

Le Castrum pisanum, l’espace qu’occupait le château de David, sur lequel les Turcs ont bâti une belle forteresse, & le parc qui lui est contigu, forment au couchant la partie du mont Sion, qui se trouve encore enfermée dans la ville, ainsi qu’une partie du mont Bézéta, où l’on croit reconnoître le lieu où étoit la maison d’Urie & de Bethsabée sa femme.

Cette ville peut avoir maintenant deux milles de circonférence. Sa population ne va pas au-delà de quinze mille ames ; dix mille Turcs, & cinq mille Chrétiens Catholiques, Schismatiques, ou Juifs. Le nombre des Catholiques est d’environ huit cents ; celui des Grecs de dix-huit cents ; celui des Arméniens se porte à quinze cents ; & le reste est composé de Juifs. On y compte cinq ou six Mosquées ; les Grecs, les Arméniens, les Catholiques, les Cophtes, y ont chacun une Eglise. Il y a un Mufti, un Cadi & un Gouverneur. Les édifices les plus remarquables sont la Forteresse dont je viens de parler, » la Mosquée que les Turcs ont élevée sur l’espace qu’occupoit le Temple de Salomon, la Maison des Templier, & avant eux des Chevaliers du Saint-Sépulcre & les Bazards voûtés. L’air qu’on y respire est fort tempéré.

Voyage par l’Italie en Egypte[,] au Mont-Liban et en Palestine ou Terre Sainte par M. l’Abbé de Binos, Chanoine de la Cathédrale de Comminges. A Paris, MDCCLXXXVII.

Bookmark and Share

Un commentaire »

  1. [...] chambre, à l’hôtellerie de l’Église écossaise de Jérusalem, donne sur les murailles de la vieille ville. Au soleil couchant, elle s’irradie d’une lumière [...]

    Ping par Miklos » Life in Hell : miracles en Terre sainte — 16 novembre 2008 @ 21:45

Flux RSS des commentaires de cet article. TrackBack URI

Laisser un commentaire

XHTML: Vous pouvez utiliser ces balises : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

The Blog of Miklos • Le blog de Miklos