Miklos
« Je donne mon avis non comme bon mais comme mien. » — Michel de Montaigne

This blog is © Miklos. Do not copy, download or mirror the site or portions thereof, or else your ISP will be blocked. 

1 juin 2009

Cuniculophiles du monde, mobilisez-vous !

Classé dans : Actualité — Miklos @ 9:40

Dans son édition du 19 mai, le Journal de Paris (supplément du Parisien) s’en prend fielleusement aux amis des bêtes en général et des lapins en particulier. La cynéphile et cynique journaliste, parlant des mesures prises par la mairie de Paris pour « réduire » la colonie des lapins au bois de Boulogne, écrit :

Que les amoureux des animaux se rassurent : les lapins n’ont pas été tués. A l’aide de furets, les piégeurs (…) ont fait déguerpir de leurs terriers quelques lapins qu’ils attendaient à la sortie, une nasse métallique à la main. 129 rongeurs ont été ainsi capturés 129 rongeurs. Ils ont ensuite été relâchés à la campagne (…). « Pas n’importe où au hasard. On choisit généralement des territoires de chasse où les lapins sont en nombre insuffisant ».

On voit ci-contre l’un de ces lapins, terro­risé par les furets, piégé par la nasse métallique des employés de la mairie. L’article dont le titre annonce la couleur (« Chasse aux lapins au bois de Boulogne ») est illustré d’une photo d’un « piégeur » tenant victorieusement un lapin par ses pattes arrières (document que nous ne pouvons reproduire ici pour de basses questions de droit). Est-on « rassuré » du sort ainsi réservé à ces bêtes adorables, destinées à être chassées d’abord par des furets puis par des hommes, pour finir probablement en blanquette, en civet, en fricassée ou en pâté ? On en frémit à la pensée.

Ce tragique événement n’est pas sans rappeler aux bibliophiles et aux cinéphiles (à ne pas confondre avec les cynéphiles, auteurs de cet acte de cruauté) la nouvelle The Most Dangerous Game de Richard Connell et surtout le film classique et terrifiant qu’elle a inspiré, La Chasse du comte Zaroff, dont le héros, Bob Rainsford, chasseur de fauves réputé, est la proie humaine du comte, lui-même grand amateur de chasse de gros gibiers. On ne souhaite pas aux piégeurs le même sort (cf. image ci-contre).

Aux vrais amis du lapin, on conseillera vivement d’explorer Le portail lapin, et en particulier l’amusante bd éponyme. Piètre consolation…

Un commentaire »

  1. je frémis à l’image de ce petit lapin terrorisé. On notera tout de même que la Mairie donne une nouvelle chance aux lapins. C’est ça l’école de la deuxième chance mes petits lapins !.

    Commentaire par francois75002 — 1 juin 2009 @ 10:38

Flux RSS des commentaires de cet article. TrackBack URI

Laisser un commentaire

XHTML: Vous pouvez utiliser ces balises : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

The Blog of Miklos • Le blog de Miklos