Miklos » Givré, étouffé, frappé, battu, fouetté, pelé à vif, haché… : il n’y a pas de mal à se faire du bien

Miklos
« Je donne mon avis non comme bon mais comme mien. » — Michel de Montaigne

This blog is © Miklos. Do not copy, download or mirror the site or portions thereof, or else your ISP will be blocked. 

22 février 2014

Givré, étouffé, frappé, battu, fouetté, pelé à vif, haché… : il n’y a pas de mal à se faire du bien

Classé dans : Cuisine, Langue, Musique, Peinture, dessin — Miklos @ 1:50


Alexandre Dumas. Caricature de Cham.

On peut être un adepte de la non-violence tout en goûtant ces plaisirs :

• carottes râpées aux pamplemousses pelés à vif (avec canne­berges que vous aurez au préalable réhydratées, des graines de fenouil, un peu d’huile, et le tour est joué) ;

• crème fouettée à la fleur d’oranger pralinée (surtout utilisez de la crème double nouvelle que vous aurez mise deux heures d’avance dans de la glace pilée, puis, après y avoir mêlé une bonne pincée de gomme adragant en poudre, que vous fouetterez avec un fouet à biscuit pendant un bon quart d’heure) ;

• haché gourmand aux abricots moelleux et au rhum (plus rapide à préparer qu’à prononcer son nom) ;

• orange givrée (et même sans sorbetière ! n’oubliez pas de leur ôter le chapeau, toutefois) ;

• gâteau battu (attention à bien le faire, il est défendu par la Noble Confrérie du Gâteau Battu) ;

• gâteau à l’étouffée en cocotte (un gâteau qu’on peut faire sans moule, une aubaine !) ;

• et pour finir, un café frappé (vraiment instantané, si vous aimez…) que vous siroterez en écoutant Boris Vian ou Tom Lehrer.

Bookmark and Share

Pas de commentaire »

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article. TrackBack URI

Laisser un commentaire

XHTML: Vous pouvez utiliser ces balises : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

The Blog of Miklos • Le blog de Miklos