Miklos » En parcourant la Wikipedia

Miklos
« Je donne mon avis non comme bon mais comme mien. » — Michel de Montaigne

This blog is © Miklos. Do not copy, download or mirror the site or portions thereof, or else your ISP will be blocked. 

16 mars 2008

En parcourant la Wikipedia

Classé dans : Non classé — Miklos @ 2:46

« Angklung L’anklung est un instrument de musique fabriqué en bambou. »

Problème de point « g » ? La version anglaise de la page semble tout aussi incertaine sur l’orthographe de l’instrument : on y trouve aussi « angkung ». Un autre instrument de la même région se trouve à l’entrée française « kulintang », qui écrit plus loin « kulingtan ». [16.3.2008]

« Antonino Repaci Antonino Repaci (1910 – 2005 Turin) homme politique, antifasciste et historien italien. (…) Il fonde le 1er groupe de résistance italien avec Duccio Galimberti en 1940 , ils auront comme compagnons Primo Levi et Sandro Pertini. Ensemble ils publient clandestinement le 1er traité de constitution européenne en 1942. (…) Le reste de son temps, il le consacre à écrire des livres sur le fascisme, une dizaines de livres publiés dont le plus connu La marche sur Rome 1961, qui sera adapté au cinéma par Dino Risi en 1962. »

La marche sur Rome a été l’événement de 1922 qui a permis à Mussolini et à son parti fasciste d’accéder au pouvoir – et pourtant la Wikipédia française n’en fait pas mention. Le livre (2 vol.) de Repaci a été publié en 1963, tandis que le film éponyme – une comédie avec Vittorio Gassman, Ugo Tognazzi et Roger Hanin – est sorti en mars 1962 (plusieurs scénaristes, dont Ettore Scola) : ni la différence des genres de ces œuvres, ni l’inversion des dates ne permettent d’affirmer que Risi ait adapté Repaci… En ce qui concerne la proposition de constitution d’une confédération européenne (« Progetto di costituzione confederale europea ed interna »), elle a été élaborée avec Tancredi Galimberti (Duccio) entre l’automne 1942 et avril 1943, selon Repaci lui-même, et publiée pour la première fois par Repaci à Turin en 1946. Auparavant, ce n’est que le manuscrit qui avait circulé dans un groupuscule. [16.3.2008]

« Fontaine Stravinski La fontaine Stravinski (ou fontaine des automates, œuvre de 1983) est le fruit d’une collaboration entre Jean Tinguely et Niki de Saint Phalle. Elle est réalisée dans le cadre du pourcentage du budget de la construction du Centre Georges-Pompidou. C’est une commande publique entre la ville de Paris, le ministère de la culture et le Centre Pompidou. L’œuvre est la propriété de la ville de Paris qui se charge de son entretien. Ce monument évoque l’œuvre musicale du compositeur russe Stravinski. Compositeur russe du XXe siècle, celui-ci est le symbole de l’éclectisme et de l’internationalisme artistique. La fontaine, tout comme le furent certaines représentations du compositeur, peut paraître révoltante et être sujette à polémique ou à débat. On retrouve pour les deux monuments cette provocation. »

Outre le style répétitif et obscur (le reste de l’article n’est pas mieux écrit) – que signifie « le cadre du pourcentage de budget ? », de quels « deux monuments » s’agit-il ? le qualificatif de « révoltante » pour la fontaine est bien mal choisi – ailleurs dans la WP, on parle « des fontaines du Centre Georges-Pompidou conçues par Niki de Saint Phalle » (page « Institut de recherche et coordination acoustique/musique ») ou de « la Fontaine Igor Stravinski à Paris devant Beaubourg » (page Niki de Saint Phalle), sans lien vers cette page-ci. Ce qui, en passant, ne permet pas non plus d’identifier Beaubourg au Centre [Georges-]Pompidou. [16/3/2008]

« Gare de Bénestroff La Gare de Bénestroff est une gare ferroviaire située sur la commune de Bénestroff dans le département de Moselle. »

Le potentiel de la WP est infini : toutes les gares et les communes de France (et pourquoi pas du monde, on y trouve bien Huizen, Holon ou Lütschental), auxquelles se rajoutent tous les albums 45t parus (à l’instar de l’entrée « La Route Disque 45 tours de Michel Corringe paru en 1968 »), toutes les bandes dessinées, les mangas et leurs personnages, tous les sportifs du monde (« Christian Bruder Christian Bruder (né le 30 avril 1982) est un sauteur à ski allemand » qui est loin d’être un champion mondial, semblerait-il) et les événements et lieux qui s’y rapportent (5e étape du Tour d’Espagne 2006), toutes les recettes de cuisine (la page Cuisine castillane existe, vide, et attend d’être remplie, tandis qu’on trouve ailleurs la recette du Gaspacho andalou)… On attend impatiemment les entrées qui expliqueront les noms des près de 400 000 astéroïdes connus (en 2007), d’Aakashshah à Zyskin (on n’y trouve pour le moment qu’une liste des 100 000 premiers). Il est d’ailleurs possible de rajouter à la WP des définitions par lot (c’est-à-dire automatiquement, pas manuellement une après l’autre) : c’est le cas de la WP en volapük, ce qui en a fait l’une des versions les plus riches par le nombre d’articles (mais pas par leur longueur…) qui dépasse les 100 000, bien que cette langue artificielle soit quasiment morte : elle n’est nourrie que par un seul contributeur (assisté d’un ordinateur).

« Idiotisme Un idiotisme est une tournure ou une locution particulière à une langue, qui est intraduisible (…). »

Si l’article parle, plus loin, d’anglicismes, il omet de mentionner le gallicisme – bien que le terme soit défini dans la WP et fasse référence, lui, à l’idiotisme (terme plus générique). Ah, la puissance impérialiste de l’anglais… !

« Nerf vague Le nerf vague ou nerf pneumo-gastriquetimo ou encore nerf cardio-pneumo-entérique est la Xe paire des nerfs crâniens. (…) En 230, Otto Loewi a, le premier, mis en évidence la transmission synaptique (…) »

Otto Loewi, toujours selon la WP, est né en 1873, plus de 1600 ans après la date où il aurait mis en évidence cette transmission ; quant à la seconde qualification du nerf, « gastriquetimo » : inconnue des autres encyclopédies (ces deux détails sont le fait d’un vandalisme de la WP à partir d’un abonné de Wanadoo, coutumier du fait, mais qui ne semblent pas être détectés ni par leurs « bots » ni par la réputée vigilance des millions de lecteurs de la WP ; bloqué à plusieurs reprises, il continue…). Plus loin dans l’article, on trouvera l’expression « plexus soléaire » (au lieu de « solaire »), « rameau recurant » (au lieu de « récurrent », comme il l’est d’ailleurs écrit ailleurs). [16/3/2008]

« Paroisse de Franklin La paroisse de Franklin (anglais : Franklin Parish) a été créée par la scission des paroisses de Carroll, de Catahoula, de Madison et d’Ouachita en 1843. La paroisse a une superficie de 1 615 km² de terre émergée et 31 km² d’eau. Elle est enclavée entre la paroisse de Richland au nord et au nord-ouest, la paroisse de Madison au nord-est, la paroisse des Tensas au sud-est, la paroisse de Catahoula au sud et la paroisse de Caldwell à l’ouest. (…) »

Impossible de savoir, à première vue, de quel pays ou région il s’agit (sauf à consulter la carte en insert) : ce n’est pas explicité dans le texte. Plus loin, il est écrit : « Trois autoroutes quadrillent la paroisse : les autoroutes de Louisiane (Louisiana Highway) n° 4, 15 et 17. » et l’article est classé dans la catégorie « Portail des Etats-Unis », tout à la fin. La page anglaise correspondante est intitulée « Franklin Parish, Louisiana », et précise, dans sa première phrase, qu’il s’agit d’une paroisse située « in the U.S. state of Louisiana ». La page française, qui fournit toutes sortes de détails démographiques, omet de mentionner que l’appellation est en l’honneur de Benjamin Franklin et que le siège de la paroisse est Winnsboro. Enfin, contrairement à ce qui est annoncé dans l’article, cette paroisse ne provient pas d’une partie de celle de Carroll (qui, elle, a fait scission en East et West Carroll), qui ne lui est pas limitrophe (et ce que confirme le site officiel de la paroisse de Franklin). [16/3/2008]

« Wikipédia en danois La Wikipédia en danois est l’édition de Wikipédia en danois. (…) »

On trouve aussi, dans les pages correspondantes, « Wikipédia en anglais est l’édition de Wikipédia en langue anglaise », « Wikipédia en suédois est l’édition de Wikipédia en langue suédoise. », etc. Il n’y a que pour certaines langues que le terme « Wikipédia en … » est défini (celles qui comportent plus de 100 000 articles, semble-t-il), et pour le danois uniquement, l’article défini. Pour le français, on aura la variante suivante : « Wikipédia en français est l’édition de Wikipédia rédigée en langue française », tandis que pour le finnois, « Wikipédia en finnois est l’édition de Wikipédia en finnois » (idem pour l’espagnol et l’allemand). Pour le chinois, on parlera de « langue chinoise », tandis que pour le chinois classique, de « chinois classique ». [16/3/2008]

2 commentaires »

  1. Your site is the best I’ve ever found on the net. Very, really ver interesting. I will advise it to my friends.

    Commentaire par salaharada — 19 janvier 2011 @ 17:00

  2. So glad you like it, thanks for taking the trouble to mention it.

    Commentaire par Miklos — 19 janvier 2011 @ 21:13

Flux RSS des commentaires de cet article. TrackBack URI

Laisser un commentaire

XHTML: Vous pouvez utiliser ces balises : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

The Blog of Miklos • Le blog de Miklos