Miklos
« Je donne mon avis non comme bon mais comme mien. » — Michel de Montaigne

This blog is © Miklos. Do not copy, download or mirror the site or portions thereof, or else your ISP will be blocked. 

17 juin 2014

Internet ? No future, selon La Tribune

Classé dans : Actualité, Musique, Médias, Sciences, techniques — Miklos @ 17:20


Cliquer pour agrandir.

Un article de La Tribune nous parle doctement de « l’exlosion » [sic] du nombre d’objets connectés à l’Internet depuis l’ordinateur de votre banque via votre smart phone et jusqu’à votre frigo sans oublier le tatouage de votre chien et l’adresse de ce blog, ce qui a nécessité l’invention d’une nouvelle méthode (appelée IPv6« Internet Protocole version 6 », la 6e version de ce système d’identification, l’actuelle étant IP.) d’identification de l’adresse – unique – de chacun de ces objets sur le réseau.

Et voilà que cet article nous laisse entendre que ce standard, qui « peut fournir plus d’adresses IP qu’il n’y a d’étoiles dans l’univers – le volume d’adresses étant d’environ 3 trillions de trillions de trillions d’adresses » est déjà épuisé en Europe ; en d’autres termes, il n’y aurait plus d’adresses de disponibles, en conséquence de quoi on ne peut rajouter au réseau de nouveaux objets supposés y être connectés. Quant à l’Asie, la situation y serait réellement paradoxale : l’Internet y a très faiblement pénétré et IPv6 y a pourtant explosé. En plein vol !

Comme quoi, il y aurait plus d’objets connectés à l’Internet sur Terre que d’étoiles dans l’univers ? Poétique, finalement. On ne peut qu’entonner le célèbre Cantique des étoiles que tout scout du siècle dernier connaissait par cœur :

Bookmark and Share

Pas de commentaire »

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article. TrackBack URI

Laisser un commentaire

XHTML: Vous pouvez utiliser ces balises : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

The Blog of Miklos • Le blog de Miklos