Miklos
« Je donne mon avis non comme bon mais comme mien. » — Michel de Montaigne

This blog is © Miklos. Do not copy, download or mirror the site or portions thereof, or else your ISP will be blocked. 

6 février 2011

Erreur capitale

Classé dans : Actualité, Médias, Sciences, techniques — Miklos @ 23:17

L’émission Capital de ce soir explique ce que sont des disques durs (non, il ne s’agit ni des vinyles ni des problèmes de colonne vertébrale chez les sédentaires) au public de non-initiés (la contemporanéité n’étant composée que de communautés d’initiés, si on n’en est pas c’est qu’on est sûrement déficient quelque part) que nous sommes : une voix convaincante, des mots simples très articulés, des italiques partout : une offre à cinq euros par mois, il a plus d’un million de clients, une histoire incroyable trop belle pour être vraie, l’accès aux données confidentielles de l’armée américaine, les pirates s’attaquent à chacun d’entre nous. Et j’en passe.

On ne demande qu’à être éduqués tout en étant épatés, qu’à être convaincus, émerveillés et apeurés devant ce vertige de la modernité qui nous tend ses bras, en chantonnant pour nous rassurer, avec Laurie Anderson, So hold me, Mom, in your long arms. So hold me, Mom, in your long arms. In your automatic arms. Your electronic arms. (“O Superman”, 1981)

Et voici que la Voix nous apprend qu’une image est stockée sur ces fameux disques durs sous forme d’une suite de zéros et de uns, qui défilent à l’écran à toute berzingue. Elle précise : « une série de 0 et de 1 : ce sont les octets. » Et continue, comme une bonne ménagère, avec les kilos, puis passe tel le physicien nucléaire aux mégas et enfin comme l’astronome aux téras. Octets.

Problème : les 0 et les 1, ce ne sont pas des octets mais des bits (attention au genre et à l’orthographe de ce dernier mot). On n’a pas besoin d’être initié pour s’imaginer qu’octet désigne quelque chose qui a rapport avec le chiffre « 8 » (un octogone, un octuor, des octanes… ; bon, « octobre » est le 10e mois, mais il ne l’était pas toujours). Effectivement, un octet désigne un groupe de huit bits. Et donc, si votre disque dur fait 100 mégaoctets, il peut stocker 800 mégabits. Simple, même pour un non initié ! Où l’on constate aussi qu’il est plus commode (mais moins impres­sionnant) de parler d’octets ou d’euros que de bits ou de centimes.

Quant à bit, ce mot a deux sens, selon son origine : avant l’émergence de l’informatique, il désignait un trépan utilisé dans l’industrie diamantaire, et est attesté dès 1875 ; depuis la révolution informatique, il dénote le 0 ou le 1 utilisés exclu­si­vement pour coder toute information numérique. On retrouve ce type d’homonymie dans mail (le maillet/le courrier), email (la matière/le courrier élec­tronique)…

Pour en revenir à M6, on serait donc en droit de se poser des questions au sujet du niveau de compétence du journaliste qui a préparé l’émission. Si quelqu’un se dévoue pour l’initier (« enseigner à quelqu’un les rudiments d’un art, d’une science, d’une technique… »), qu’il n’hésite pas. Quant à une autre séquence de l’émission de ce soir, consacrée aux tests ADN, elle avait déjà été diffusée en février, puis en mai, 2010 (bien que le site de l’émission se garde de le mentionner). Elle doit donc faire partie du capital de la chaîne…

On concluera en retournant vers Laurie Anderson, qui a su si bien s’approprier la technologie pour mieux la critiquer, et qui illustre ici le sens profond de ces 0 et 1.

Bookmark and Share

Pas de commentaire »

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article. TrackBack URI

Laisser un commentaire

XHTML: Vous pouvez utiliser ces balises : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

The Blog of Miklos • Le blog de Miklos