Miklos
« Je donne mon avis non comme bon mais comme mien. » — Michel de Montaigne

This blog is © Miklos. Do not copy, download or mirror the site or portions thereof, or else your ISP will be blocked. 

24 août 2009

Alla breve. VII.

Classé dans : Actualité, Alla breve, Musique — Miklos @ 23:49

[50] Après le Duo des chats, un Concerto pour chat. Nora est un félin âgé de 5 ans, particulièrement doué pour le piano, qu’il a commencé à pratiquer de son propre chef âgé d’un an. Un chef d’orchestre et compositeur lithuanien, Mindaugas Piecaitis, vient d’écrire Catcerto for Nora The Piano Cat, œuvre pour orchestre créée en juin, qui intègre la vidéo de la jeune pianiste. (Source)

[51] Une monumentale histoire brochée de la musique occidentale. Oxford University Press vient de publier la version brochée des cinq volumes de Oxford History of Western Music de Richard Taruskin (2004). Elle n’est pas particulièrement destinée aux professionnels ; au contraire, elle vise à rendre compréhensible au grand public les fruits du savoir le plus pointu. C’est une histoire de la musique, elle présente donc le contexte dans lequel ont émergé les plus grands chefs-d’œuvre de la musique. L’auteur est tout à fait subjectif, ce qui rajoute du piment à l’ouvrage. (Source)

[52] Le futur des enregistrements classiques sera en ligne. Le temps des discographies monstres des grands orchestres (plus de 900 pour le Chicago Symphony Orchestra, par exemple) est révolu. Selon le directeur général du Boston Symphony Orchestra (dont la discographie publiée l’année dernière comptait 350 pages), le futur est la vente en ligne d’enregistrements live. Financièrement, c’est une réussite. L’article décrit la situation chez les principales formations.

[53] Regain d’intérêt pour la musique carnatique. Ce genre de musique classique indienne recommence à attirer le public de tout âge. Ce phénomène serait dû non seulement aux concerts en plein air dans les grandes villes, mais aussi à l’évolution du répertoire sous l’influence d’éminents interprètes qui la rendent plus contemporaine et pertinente. Entretien avec Aruna Sairam.

[54] Marathon de musique du 21e siècle. Marvin Rosen, éditeur et présentateur d’une émission radio de découverte de la musique classique, Classical Discoveries, affirme qu’il n’est pas nécessaire d’avoir une « oreille » particulièrement macho pour apprécier la musique contemporaine. Il suffit d’avoir l’esprit ouvert. Il présentera en septembre une émission spéciale, Viva 21st Century – American Edition, qui durera 24 heures et sera consacrée entièrement à la musique américaine du 21e siècle. Entretien.

[55] Un festival de musique contemporaine en Alaska. Jocelyn Clark y organise, chaque année, le CrossSound Festival, qui réunit musiques occidentales, orientales et américaines. La 10e édition débute le 28 août et comprend des créations de Hwang-Long Pan et de Stefan Hakenberg, et d’autres œuvres plus « classiques » (Terry Riley, George Crumb, Astor Piazzolla, etc.). (Source)

[56] Un genre d’opéra contemporain peu risqué financièrement. Le problème, en général, avec les productions d’opéra contemporain, c’est qu’elles sont excessivement coûteuses : la commande, les répétitions en général plus nombreuses que pour le répertoire classique, la difficulté d’en assurer une billetterie rentable… Les salles se mettent donc à un nouveau genre, l’opéra ancien-nouveau : on prend une œuvre classique, par exemple des lieder de Schubert, que l’on met en scène pour une scène d’opéra. C’est le cas pour Actus Tragicus, du metteur en scène et décorateur Herbert Wernicke (décédé subitement en 2002), basée sur des œuvres de Bach (le titre est celui de sa cantate BWV 106). La mise en scène particulièrement originale – allant du banal au bizarre – sera donnée les 4 et 5 septembre au Festival d’Edimbourg. (Source)

[57] Un autre genre d’opéra contemporain. La petite compagnie américaine Bluegrass Opera se consacre principalement à la création d’opéras relativement courts, à l’instar de Quantum Mechanic de John Bilotta (10-15 minutes) et de Chicken Little : The Sky is Falling de Gladys Smuckler Moskowitz (45 minutes). (Source)

[58] Riccardo Muti dirigera le Teatro dell’Opera di Roma. Après avoir accepté l’année dernière le poste de directeur musical du Chicago Symphony Orchestra à partir de 2010, il rejoint simultanément l’opéra de Rome. (Source)

Bookmark and Share

Voir aussi les articles (liste générée automatiquement) :

Pas de commentaire »

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article. TrackBack URI

Laisser un commentaire

XHTML: Vous pouvez utiliser ces balises : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

The Blog of Miklos • Le blog de Miklos